0

Les chutes représentent l’un des plus grands dangers pour la santé d’une personne âgée. Plus d’un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus tombent chaque année, et celles qui tombent une fois sont deux à trois fois plus susceptibles de tomber à nouveau. Chez les adultes plus âgés, les chutes sont la principale cause de blessures mortelles et en grande partie responsables d’un handicap important, d’une hospitalisation ou d’une perte d’autonomie.

1. Pratiquer des exercices de renforcement aux quotidens:

L’équilibre et la coordination peuvent être grandement améliorés par l’exercice physique. En effet, elle  est la meilleure façon de maintenir des muscles forts. Les exercices les plus efficaces peuvent être intégrés dans les activités de la vie quotidienne. Le plus important c’est de concentrer les exercices sur l’équilibre et la construction de la force des muscles. Voici quelques exemples, mais ils devraient être effectués de façon appropriée pour la force actuelle et l’équilibre de la personne âgée:

  • Tout en parlant au téléphone, tenez-vous au mur et penchez-vous d’un côté, puis de l’autre pour améliorer l’équilibre.
  • Tout en mettant le linge, pliez les genoux, puis redressez les jambes pour renforcer la force musculaire.
  • Tout en parlant au téléphone, tenez-vous au mur et penchez-vous d’un côté, puis de l’autre pour améliorer l’équilibre..
2. Transformer la maison:

Rendre la maison «à l’épreuve des chutes» comprend l’évaluation de tout, de l’éclairage à l’intérieur et à l’extérieur de la maison sans oublier aux tapis intérieurs. Il est important d’enlever l’encombrement et de mettre des tapis dans les zones à forte circulation et dans les escaliers. Assurez-vous que chaque luminaire a la plus haute ampoule possible. Placez les choses à portée de main pour votre bien-aimé afin d’éviter qu’il grimpe sur des chaises. Il faut s’assurer aussi que la personne porte des chaussures antidérapantes dans la maison et ne pas se promener dans les parties sombres de la maison!!

3. Surveiller les médicaments de votre proche:

Les médicaments, en particulier les antidépresseurs et les médicaments anti-anxiété, peuvent causer des étourdissements et des risques de chute. Vérifiez auprès du médecin de votre proche et demandez spécifiquement au sujet des effets secondaires de chaque médicament que votre proche prend régulièrement. Certains médicaments peuvent aider à prévenir les chutes.

une étude a rapporté que la vitamine D et les suppléments de calcium peuvent aider à prévenir les chutes. L’étude a révélé que les femmes qui prenaient de la vitamine D et des suppléments de calcium sur une période de trois ans avaient 46% moins de chances de tomber que les femmes qui ne prenaient pas les suppléments.

4. Eviter les verres à double foyer.

On a longtemps soupçonné que les bifocaux peuvent contribuer au danger de chute pour les aînés. Une étude récente confirme que «… les porteurs de lunettes multi-focales présentent un risque élevé de chutes à l’extérieur de leur maison et lorsqu’ils montent ou descendent des escaliers.» L’étude a également révélé que les verres multi-focaux et bifocaux altèrent la perception de la profondeur et la rendent plus difficile pour voir les étapes et les surfaces surélevées. Lorsque les chercheurs ont fourni aux personnes âgées des ordonnances de distance à un seul objectif pour les porter à l’extérieur, les chutes ont diminué de 40%. Donc il est important pour les personne agées d’avoir deux paires de lunettes; une paire de lentilles avec une prescription de distance pour monter ou descendre des escaliers extérieurs, dans des centres commerciaux ou des bâtiments inconnus, et des lunettes à double foyer au besoin à la maison..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Joignez nous en direct !